Dark to light blue gradient background with white dots medium

Publish Date

Un Nurembergeois représente l'Allemagne aux Olympiades des Métiers en tant que professionnel du traitement des eaux usées. Il s'est pour cela entraîné, entre autres, chez le fabricant de pompes SEEPEX.

La compétition « WorldSkills » a lieu en août 2019 à Kazan en Russie. Des apprentis, étudiants et jeunes professionnels se rassemblent tous les deux ans lors des Olympiades des Métiers pour mesurer leurs capacités à celles de concurrents venus du monde entier. L'équipe nationale allemande affronte environ 70 pays dans 41 disciplines en vue d'obtenir des médailles ; au total, 1300 participants sont attendus à la compétition « WorldSkills ». Plus de 50 métiers sont représentés, dont ceux de boulanger, paysagiste, fleuriste ou même celui de professionnel du traitement des eaux usées.

C'est ici qu'entre en jeu le spécialiste dans le domaine de la technologie de pompes situé à Bottrop car c'est là que s'est formé Lukas Kohl – ce professionnel du traitement des eaux usées – pour la finale internationale. Cet été, le jeune homme âgé de 22 ans représentera l'Allemagne dans la discipline « Water Technology » (technologie de l'eau) lors de la finale internationale. Il s'était pour cela qualifié en mai 2018 lors de la présélection « Water Skills Germany » à l'IFAT à Munich, salon leader mondial pour les technologies environnementales, et s'était imposé lors de la procédure de sélection. Kohl s'est alors entraîné à Bottrop du 25 au 27 février.

Lukas Kohl consacre environ deux semaines par mois à l'entraînement pour la World Skills. Son employeur – la ville de Nuremberg – le libère de ses obligations pendant cette période, ce qui représente un grand acte de confiance pour le jeune homme âgé de 22 ans s'étant tout d'abord formé en tant que professionnel du traitement des eaux usées et exerçant désormais ce métier depuis deux ans. Kohl souhaite naturellement - si possible - retourner cette confiance en obtenant le titre de champion du monde et s'exerce minutieusement à ce qui l'attendra à la compétition « WorldSkills ». À l'aide d'un casque de réalité virtuelle, il effectue par exemple une ronde de contrôle via une station d'épuration virtuelle, réalise des travaux de laboratoire ou répare une pompe défectueuse. « Il s'agit de travailler de manière précise et rigoureuse – dans un temps imparti. »

Durant les trois jours passés chez SEEPEX, Kohl a démonté et remonté, encore et encore, différents types de pompes. Le technicien en pompes Hartmut Budde, l’a accompagné et lui a attesté avoir fait du « bon travail ».

Lukas se réjouit énormément de pouvoir désormais se rendre à Kazan pour la compétition « WorldSkills ». « J'aime relever de nouveaux défis et dépasser les limites. » Il affirme cependant aborder cette tâche de manière « relativement sereine ». Seul « l'anglais » lui poserait de gros problèmes, mais il affirme être justement en train d'apprendre le vocabulaire spécialisé de manière assidue.

Lors de la compétition en Russie, des centaines de personnes vont également l'observer. Outre sa famille, son mentor Hilmar Tetsch sera également sur site et le poussera, durant les huit jours, pour y produire les meilleures performances.

La discipline « Water Technology » est présente pour la première fois dans le cadre de la finale internationale 2019. « J'espère pouvoir m'inscrire directement, dès le début, dans les listes des gagnants », dit Kohl. SEEPEX lui souhaite en tout cas bonne chance et beaucoup de succès face à ces défis !

Lukas Kohl se rendre cet été aux Olympiades des Métiers